Harry Mabs : Différence entre versions

(Carrière)
(Carrière)
Ligne 12 : Ligne 12 :
 
Harry Mabs rejoint l'entreprise Victory Games qui fabrique des kits de conversion pour flippers. Il réalise le kit de conversion Hit the Japs (Octobre 1942) destiné au flipper « Gold Star » sorti deux ans plus tôt chez Gottlieb.
 
Harry Mabs rejoint l'entreprise Victory Games qui fabrique des kits de conversion pour flippers. Il réalise le kit de conversion Hit the Japs (Octobre 1942) destiné au flipper « Gold Star » sorti deux ans plus tôt chez Gottlieb.
  
En 1943,  Harry Mabs intègre l'entreprise P & S Machine dans laquelle il continue à réaliser des kits de conversions. Mais cette fois pour des flippers de marque Genco.  Harry Mabs réalise le Shangri-La en novembre 1942, un kit de conversion destiné au flipper « Mr Chips » produit par Genco en 1939.  Shangri-la commémore le raid de Doolittle du 18 avril 1942, première frappe aérienne des États-Unis sur le Japon après le bombardement de Pearl Harbor. Après ce raid, des journalistes ont demandé au président Roosevelt de nommer la base d'où provenaient les avions de combat. Ne voulant pas rendre ce détail public, il a répondu: "Ils sont venus de notre nouvelle base secrète à Shangri-La." Shangri-La est en fait un lieu mythique du roman « Lost Horizon » de James Hilton de 1933.<ref>https://www.ipdb.org/machine.cgi?id=3337</ref>
+
En 1943,  Harry Mabs intègre l'entreprise P & S Machine dans laquelle il continue à réaliser des kits de conversions. Mais cette fois pour des flippers de marque Genco.  Harry Mabs réalise le Shangri-La en novembre 1942, un kit de conversion destiné au flipper « Mr Chips » produit par Genco en 1939.  Shangri-la commémore le raid de Doolittle du 18 avril 1942, première frappe aérienne des États-Unis sur le Japon après le bombardement de Pearl Harbor. Après ce raid, des journalistes avait demandé au président Roosevelt de nommer la base d'où provenaient les avions de combat. Ne voulant pas rendre ce détail public, il a répondu: "Ils sont venus de notre nouvelle base secrète à Shangri-La." Shangri-La est en fait un lieu mythique du roman « Lost Horizon » de James Hilton de 1933.<ref>https://www.ipdb.org/machine.cgi?id=3337</ref>
  
 
En 1945, Harry Mabs retourne travailler chez Gottlieb. Il réalise les flippers Stage Door Canteen (Novembre 1945) et Superliner (Juillet 1946).
 
En 1945, Harry Mabs retourne travailler chez Gottlieb. Il réalise les flippers Stage Door Canteen (Novembre 1945) et Superliner (Juillet 1946).

Version du 24 février 2019 à 10:41

Harry Mabs est un concepteur de flipper né en 1889 et mort en 1969. Il est l'inventeur des batteurs.[1]

1 Carrière

Harry Mabs

Harry Mabs démarre sa carrière en 1932 dans l'entreprise Western Equipment & Supply. Son travail consiste à concevoir des jeux de comptoirs.

À la fin des années 1930, Harry Mabs rejoint l'entreprise Gottlieb. Il réalise une trentaine de flippers Gottlieb entre 1939 et 1941. Ses deux premiers flippers Gottlieb étant Fire Alarm et Bowling Alley (1939).

En 1942, l'entreprise Gottlieb est réquisitionnée pour participer à l'effort de guerre. Elle est contrainte de cesser sa production.

Harry Mabs rejoint l'entreprise Victory Games qui fabrique des kits de conversion pour flippers. Il réalise le kit de conversion Hit the Japs (Octobre 1942) destiné au flipper « Gold Star » sorti deux ans plus tôt chez Gottlieb.

En 1943, Harry Mabs intègre l'entreprise P & S Machine dans laquelle il continue à réaliser des kits de conversions. Mais cette fois pour des flippers de marque Genco. Harry Mabs réalise le Shangri-La en novembre 1942, un kit de conversion destiné au flipper « Mr Chips » produit par Genco en 1939. Shangri-la commémore le raid de Doolittle du 18 avril 1942, première frappe aérienne des États-Unis sur le Japon après le bombardement de Pearl Harbor. Après ce raid, des journalistes avait demandé au président Roosevelt de nommer la base d'où provenaient les avions de combat. Ne voulant pas rendre ce détail public, il a répondu: "Ils sont venus de notre nouvelle base secrète à Shangri-La." Shangri-La est en fait un lieu mythique du roman « Lost Horizon » de James Hilton de 1933.[2]

En 1945, Harry Mabs retourne travailler chez Gottlieb. Il réalise les flippers Stage Door Canteen (Novembre 1945) et Superliner (Juillet 1946).

En 1947, Harry Mabs invente les batteurs, ce qui révolutionne le jeu. C'est en travaillant sur un nouveau modèle que le concepteur a l'idée de cette invention. Il touche accidentellement deux fils qui activent un batteur. A l'origine les batteurs étaient faits pour être activés automatiquement lors du passage de la bille. Mais Harry Mabs réalise qu'une activation manuelle produit un effet plus amusant.

Le concepteur surnomme son invention « flipper bumpers » et la met en place sur le flipper Humpty Dumpty (octobre 1947). Les premiers batteurs n'étaient pas très puissants, il a fallu en installer 3 paires sur le Humpty Dumpty pour pouvoir propulser la bille jusqu'en haut du plateau. Avec cette invention, Harry Mabs transforme un jeu de hasard en jeu d’adresse. Les joueurs peuvent maintenant modifier la trajectoire de la bille. Cette invention est reprise par les concurrents de Gottlieb. Les jeux sans batteurs disparaissent, devenus totalement dépassés. Le concepteur Wayne Neyens dit que le batteur a été l'idée qui a sauvé l'industrie du flipper.

Trouvant que ses inventions ne sont pas reconnues à leurs justes valeurs, Harry Mabs quitte Gottlieb en 1951 (Ce qu'il regrettera plus tard). Il est recruté peu de temps après par Sam Stern pour travailler chez Williams.

Le dernier jeu conçu par Harry Mabs pour Gottlieb est « Wild West » qui sort en août 1951. Son premier jeu pour Williams est « Sportsman » de février 1952.

Harry Mabs conçoit environ 25 flippers Williams jusqu'en 1960. En décembre 1960, il signe son dernier titre, le MagicClock en collaboration avec Steve Kordek. [3]

Harry Mabs est décrit comme un homme agréable mais très exigeant dans le travail. Dans ses entretiens, Wayne Neyens le dépeind comme un concepteur imaginatif, avec tellement d’idées qu’il ne savait pas toujours quoi en faire.

Le flipper Humpty Dumpty (1947) conçu par Harry Mabs. Premier flipper équipé de batteurs.

2 Les flippers de Harry Mabs

  • Bowling Alley, Gottlieb 02/1939
  • Fire Alarm, Gottlieb 02/1939
  • Track Record, Gottlieb 02/1939
  • Lot-O-Smoke, Gottlieb 04/1939
  • Fair, Gottlieb 05/1939
  • Lot-O-Fun, Gottlieb 05/1939
  • Batting Champ, Gottlieb 07/1939
  • Pyramid, Gottlieb 08/1939
  • Keen-A-Ball, Gottlieb 09/1939
  • Lite-O-Card, Gottlieb 11/1939
  • Big Show, Gottlieb 02/1940
  • Score Card, Gottlieb 02/1940
  • Contention, Gottlieb 05/1940
  • Drum Major, Gottlieb 05/1940
  • Oh! Johnny, Gottlieb 05/1940
  • Summer Time, Gottlieb 05/1940
  • Border-Town, Gottlieb 06/1940
  • Convention, Gottlieb 06/1940
  • Score-A-Line, Gottlieb 08/1940
  • The Champ, Gottlieb 08/1940
  • Three Score, Gottlieb 08/1940
  • Trapeze, Gottlieb 08/1940
  • Gold Star, Gottlieb 10/1940
  • Paradise, Gottlieb 12/1940
  • Horoscope, Gottlieb 03/1941
  • School Days, Gottlieb 03/1941
  • Sea Hawk, Gottlieb 03/1941
  • Belle Hop, Gottlieb 05/1941
  • Hi-Dive, Gottlieb 05/1941
  • Miami Beach, Gottlieb 05/1941
  • A-B-C Bowler, Gottlieb 08/1941
  • Spot Pool, Gottlieb 08/1941
  • The New Champ, Gottlieb 09/1941
  • Texas Mustang, Gottlieb 10/1941
  • Spot-A-Card, Gottlieb 11/1941
  • Five & Ten, Gottlieb 12/1941
  • Keep 'Em Flying, Gottlieb 02/1942
  • Hit The Jap, Victory Games 10/1942
  • Shangri'La, P & S Machine 11/1943
  • Stage Door Canteen, Gottlieb 11/1945
  • Superliner, Gottlieb 07/1946
  • Baffle-Card, Gottlieb 10/1946
  • Miss America, Gottlieb 01/1947
  • New Daily-Races, Gottlieb 01/1947
  • Maisie, Gottlieb 03/1947
  • Lucky Star, Gottlieb 05/1947
  • Marjorie, Gottlieb 07/1947
  • Bowling League, Gottlieb 08/1947
  • Flying Trapeze, Gottlieb 09/1947
  • Humpty Dumpty, Gottlieb 10/1947
  • Lady Robin Hood, Gottlieb 01/1948
  • Cinderella, Gottlieb 03/1948
  • Jack 'N Jill, Gottlieb 04/1948
  • Olde King Cole, Gottlieb 05/1948
  • Ali-Baba, Gottlieb 06/1948
  • Alice in Wonderland, Gottlieb 08/1948
  • Barnacle Bill, Gottlieb 08/1948
  • Buccaneer, Gottlieb 10/1948
  • Round Up, Gottlieb 11/1948
  • Harvest Moon, Gottlieb 12/1948
  • Telecard, Gottlieb 01/1949
  • Bowling Champ, Gottlieb 02/1949
  • Gin Rummy, Gottlieb 02/1949
  • Buttons and Bows, Gottlieb 03/1949
  • Sharpshooter, Gottlieb 05/1949
  • Double-Shuffle, Gottlieb 06/1949
  • Three Musketeers, Gottlieb 07/1949
  • King Arthur and his Round Table, Gottlieb 10/1949
  • All-American Quarterback, Williams 10/1949
  • Old Faithful, Gottlieb 12/1949
  • Just 21, Gottlieb 01/1950
  • Bowlette, Gottlieb 02/1950
  • Select-A-Card, Gottlieb 04/1950
  • Bank-A-Ball, Gottlieb 05/1950
  • Buffalo Bill, Gottlieb 05/1950
  • Madison Square Gardens, Gottlieb 06/1950
  • Triplets, Gottlieb 07/1950
  • Rockettes, Gottlieb 08/1950
  • Knock Out, Gottlieb 12/1950
  • Minstrel Man, Gottlieb 02/1951
  • Watch My Line, Gottlieb 07/1951
  • Wild West, Gottlieb 08/1951
  • Sportsman, Williams 02/1952
  • Slugfest, Williams 03/1952
  • Majorettes (No. 2), Williams 04/1952
  • Olympics, Williams 05/1952
  • Domino, Williams 05/1952
  • Handicap, Williams 06/1952
  • Caravan, Williams 06/1952
  • Times Square, Williams 04/1953
  • Struggle Buggies, Williams 11/1953
  • Screamo, Williams 03/1954
  • Three Deuces, Williams 05/1955
  • Snafu, Williams 08/1955
  • Satellite, Williams 06/1958
  • Turf Champ, Williams 07/1958
  • Casino, Williams 08/1958
  • 3-D, Williams 11/1958
  • Sea Wolf, Williams 07/1959
  • Fiesta, Williams 12/1959
  • Golden Gloves, Williams 01/1960
  • 21, Williams 02/1960
  • Serenade, Williams 05/1960
  • Viking, Williams 06/1960
  • Jungle, Williams 07/1960
  • Music Man, Williams 08/1960
  • Black Jack, Williams 11/1960
  • Magic Clock, Williams 12/1960

3 Références

Powered by MediaWiki

Cette page a été consultée 991 fois.