Steve Ritchie : Différence entre versions

(Carrière)
(Carrière)
Ligne 4 : Ligne 4 :
 
Ritchie débute sa carrière en 1974 dans la société Atari en tant que technicien électromécanique sur une ligne de production. Deux ans plus tard, il intègre la toute nouvelle division flipper d'Atari dans laquelle il réalise ses premiers flippers : Airborne Avenger et Superman.<ref>https://www.ipdb.org/search.pl?ppl=Steve+Ritchie&sortby=date&searchtype=advanced</ref>
 
Ritchie débute sa carrière en 1974 dans la société Atari en tant que technicien électromécanique sur une ligne de production. Deux ans plus tard, il intègre la toute nouvelle division flipper d'Atari dans laquelle il réalise ses premiers flippers : Airborne Avenger et Superman.<ref>https://www.ipdb.org/search.pl?ppl=Steve+Ritchie&sortby=date&searchtype=advanced</ref>
  
Steve Ritchie déménage ensuite à Chicago et rejoint l'entreprise [[Williams|Williams Electronics]] qui est l'un des principaux fabricant de flipper à cette époque. Son premier flipper Williams est Flash (1979) qui fut un succès avec 19 505 exemplaires vendus. L'année suivante, Steve Ritchie réalise les flippers Firepower et Black Knight.  Le Black Knight est le premier flipper électronique à posséder un [[plateau]] sur deux niveaux. En 1981, Ritchie réalise l'Hyperball, un jeu de tir qui projette des billes à très haute fréquence (250 billes par minute). Après l'Hyperball, Steve Ritchie arrête la conception de flipper pour travailler dans le secteur des jeux vidéos.
+
Steve Ritchie déménage ensuite à Chicago et rejoint l'entreprise [[Williams|Williams Electronics]] qui est l'un des principaux fabricant de flipper à cette époque. Son premier flipper Williams est Flash (1979) qui fut un succès avec 19 505 exemplaires vendus. L'année suivante, Steve Ritchie réalise les flippers Firepower et Black Knight.  Le Black Knight est le premier flipper électronique à posséder un [[plateau]] sur deux niveaux. En 1981, Ritchie réalise l'Hyperball, une machine mélangeant flipper et jeu de tir qui projette des billes à très haute fréquence (250 billes par minute). Après l'Hyperball, Steve Ritchie arrête la conception de flipper pour travailler dans le secteur des jeux vidéos.
  
Il revient au flipper en 1986 avec le High Speed vendu 17 080 exemplaires. Il signe le F-14 Tomcat en 1987, puis en 1989, Black Knight 2000.
+
Il revient au flipper en 1986 avec le High Speed vendu en 17 080 exemplaires. Il signe le F-14 Tomcat en 1987, puis en 1989, Black Knight 2000.
 
En 1991, Steve Ritchie réalise Terminator 2: Judgment Day, le premier flipper WiIlliams avec un [[afficheur]] dot matrix.
 
En 1991, Steve Ritchie réalise Terminator 2: Judgment Day, le premier flipper WiIlliams avec un [[afficheur]] dot matrix.
 
L'année suivante, il conçoit The Getaway: High Speed II, un hommage à son flipper High Speed de 1986.
 
L'année suivante, il conçoit The Getaway: High Speed II, un hommage à son flipper High Speed de 1986.

Version du 20 février 2019 à 11:59

Steven Scott Ritchie est un concepteur de flipper et de jeux vidéos américain. Il est né le 13 février 1950.

1 Carrière

Steve Ritchie

Ritchie débute sa carrière en 1974 dans la société Atari en tant que technicien électromécanique sur une ligne de production. Deux ans plus tard, il intègre la toute nouvelle division flipper d'Atari dans laquelle il réalise ses premiers flippers : Airborne Avenger et Superman.[1]

Steve Ritchie déménage ensuite à Chicago et rejoint l'entreprise Williams Electronics qui est l'un des principaux fabricant de flipper à cette époque. Son premier flipper Williams est Flash (1979) qui fut un succès avec 19 505 exemplaires vendus. L'année suivante, Steve Ritchie réalise les flippers Firepower et Black Knight. Le Black Knight est le premier flipper électronique à posséder un plateau sur deux niveaux. En 1981, Ritchie réalise l'Hyperball, une machine mélangeant flipper et jeu de tir qui projette des billes à très haute fréquence (250 billes par minute). Après l'Hyperball, Steve Ritchie arrête la conception de flipper pour travailler dans le secteur des jeux vidéos.

Il revient au flipper en 1986 avec le High Speed vendu en 17 080 exemplaires. Il signe le F-14 Tomcat en 1987, puis en 1989, Black Knight 2000. En 1991, Steve Ritchie réalise Terminator 2: Judgment Day, le premier flipper WiIlliams avec un afficheur dot matrix. L'année suivante, il conçoit The Getaway: High Speed II, un hommage à son flipper High Speed de 1986. En 1993, il sort Star Trek: The Next Generation, vendu en 11 728 exemplaires. Son dernier flipper Williams est No Fear: Dangerous Sports (1995). En 1996, l'industrie du flipper est en déclin. Steve Ritchie retourne travailler dans le secteur des jeux vidéos. Il intègre la société Atari Games qui vient d'être reprise par Williams.

Terminator 2: Judgment Day (1991)

En 2002, il fonde la société Steve Ritchie Productions (SRP) avec laquelle il conçoit des flippers qu'il fait fabriquer et distribuer par Stern Pinball. Son premier flipper pour SRP/Stern est Terminator 3: Rise of the Machines. Pour ce flipper, il collabore avec la même équipe que Terminator 2 incluant Dwight Sullivan à la programmation et Chris Granner à la musique. Arnold Schwarzenegger prête sa voix pour ce flipper comme il l'avait fait pour le Terminator 2. En 2004, Ritchie réalise le flipper Elvis qui célèbre le 50ème anniversaire de l'enregistrement de la première chanson du rockeur. Le 3ème flipper de Ritchie pour Stern est World Poker Tour. Ce flipper est le premier à utiliser le système Stern S.A.M.

Après avoir réalisé le flipper 24 basé sur la série TV du même nom, Ritchie est licencié de Stern avec la plupart des autres concepteurs de la société. C'était en 2009.[2] Le 3 mars 2011, un communiqué de presse de Stern indique que Steve est de retour dans l'entreprise. Il signe le flipper AC/DC en 2012, puis les années suivantes : Star Trek (2013), Game of Thrones (2015), Star Wars (2017).

Steve Ritchie est surnommé "The Master of Flow" car ses conceptions de flipper favorisent la vitesse des billes et les grandes boucles.

Ritchie est un passionné de jeux sur ordinateur et de courses de moto. Il est marié à Dianne Ritchie et il est le frère aîné du concepteur Mark Ritchie.[3]

2 Les flippers de Steve Ritchie

  • Airborne Avenger 09-1977
  • Flash, Williams 01-1979
  • Stellar Wars, Williams 03-1979
  • Superman, Atari 03-1979
  • Firepower, Williams 02-1980
  • Black Knight, Williams 11-1980
  • Black Knight, Limited Edition Williams 06-1981
  • Hyperball, Williams 12-1981
  • High Speed, Williams 01-1986
  • F-14 Tomcat, Williams 03-1987
  • Black Knight 2000, Williams 04-1989
  • Rollergames, Williams 06-1990
  • Terminator 2: Judgment Day, Williams 07-1991
  • The Getaway: High Speed II, Williams 02-1992
  • Star Trek: The Next Generation, Williams 11-1993
  • No Fear: Dangerous Sports, Williams 05-1995
  • Terminator 3: Rise of the Machines, Stern 06-2003
  • Elvis® Gold (Limited Edition), Stern 2004
  • Elvis®, Stern 08-2004
  • World Poker Tour™, Stern 02-2006
  • Spider-Man™ (Black Suited), Stern 2007
  • Spider-Man™, Stern 06-2007
  • 24™, Stern 02-2009
  • AC/DC (Pro), Stern 2012
  • AC/DC (Let There Be Rock Limited Edition), Stern 03-2012
  • AC/DC (Premium), Stern 03-2012
  • AC/DC Back In Black (Limited Edition), Stern 03-2012
  • Star Trek (Starfleet Pro), Stern 2013
  • Star Trek (Enterprise Limited Edition), Stern 01-2013
  • AC/DC (LUCI Premium), Stern 12-2013
  • Star Trek (Vengeance Premium), Stern 12-2013
  • AC/DC (Pro LED), Stern 2014
  • Game of Thrones (Pro), Stern 2015
  • Game of Thrones (Limited Edition), Stern 12-2015
  • Game of Thrones (Premium), Stern 2016
  • Spider-Man (Vault Edition), Stern 2016
  • AC/DC (Pro Vault Edition), Stern 05-2017
  • Star Wars (Pro), Stern 06-2017
  • AC/DC (Premium Vault Edition), Stern 07-2017
  • Star Wars (Premium), Stern 08-2017
  • Star Wars Limited Edition, Stern 08-2017
  • AC/DC (LUCI Vault Edition), 02-2018

3 Références

Powered by MediaWiki

Cette page a été consultée 689 fois.