Gordon Morison : Différence entre versions

 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
<p class="mtb-credit">Sources : Articles de [http://www.retro-flip.com/t8583-Gordon-Morison.htm Nénesse Lapointe] et d'[http://www.retro-flip.com/t549-Gordon-Morisson.htm Edwood].</p>
 
<p class="mtb-credit">Sources : Articles de [http://www.retro-flip.com/t8583-Gordon-Morison.htm Nénesse Lapointe] et d'[http://www.retro-flip.com/t549-Gordon-Morisson.htm Edwood].</p>
 
[[Image:Gordon Morison.jpg|thumb|right|200px|Gordon Morison]]
 
[[Image:Gordon Morison.jpg|thumb|right|200px|Gordon Morison]]
Gordon Alexander Morison, né le 27 avril 1930  et mort le 20 juillet 2000, est un dessinateur et un illustrateur américain <ref name="nenesse">http://www.retro-flip.com/t8583-Gordon-Morison.htm</ref>. Il a illustré près de 150 flippers [[Gottlieb]] dans les années 1970.
+
Gordon Alexander Morison est un dessinateur et un illustrateur américain <ref name="nenesse">http://www.retro-flip.com/t8583-Gordon-Morison.htm</ref> né le 27 avril 1930  et mort le 20 juillet 2000. Il a illustré près de 150 flippers [[Gottlieb]] dans les années 1970.
  
 
== Parcours professionnel==
 
== Parcours professionnel==

Version actuelle datée du 28 avril 2019 à 10:51

Sources : Articles de Nénesse Lapointe et d'Edwood.

Gordon Morison

Gordon Alexander Morison est un dessinateur et un illustrateur américain [1] né le 27 avril 1930 et mort le 20 juillet 2000. Il a illustré près de 150 flippers Gottlieb dans les années 1970.

1 Parcours professionnel[modifier]

Gordon Morison est né dans l'Indiana en avril 1930.

Au début des années 1950, il rejoint l'armée américaine et participe à la guerre de Corée.

1.1 Dessinateur / illustrateur de flippers[modifier]

En 1970, Gordon Morison trouve un emploi de dessinateur/illustrateur dans l'entreprise Advertising Posters. Cette entreprise travaille en sous-traitance pour les principaux fabricants de flippers. Elle réalise les illustrations des glaces, des décors et des plateaux de flippers.[2]

Gordon Morison devient l'illustrateur attitré des flippers Gottlieb chez Advertising Posters. Il est désigné pour travailler exclusivement sur les flippers de cette marque. L'entreprise Gottlieb signe un contrat d'exclusivité pour cela [3]. Gordon Morison remplace Roy Parker qui était le dessinateur exclusif des flippers Gottlieb depuis les années 1950. Roy Parker est décédé quelques années plus tôt. Il fut brièvement remplacé par Art Stenholm avant que Gordon Morison ne prenne la suite.

Entre 1971 et 1980, G. Morison illustre près de 150 flippers Gottlieb, du Galaxie (01/1971) à l'Asteroid Annie and the Aliens (12/1980).

Dans les années 1970, Gordon Morison considérait l'illustration de flippers comme un « simple boulot ». Il avait un peu honte de cet emploi et regrettait de ne pas travailler pour une agence de publicité. [3]

Dans la préface du livre « Pinball Art » (1991), le dessinateur évoque son travail chez Advertising Posters. [3] Il explique que dans les années 1970, il n'y avait pas d'équipements modernes permettant de faire des montages photographiques. Toutes les illustrations étaient faites à la main. Mêmes les pochoirs permettant de réaliser les dessins de caisses étaient découpés à la main. Les personnes chargées de réaliser ces pochoirs demandaient à Gordon Morison de ne pas dessiner des formes trop complexes car cela compliquait leur travail. Gordon Morison fut cependant l'un des premiers à rompre avec les dessins géométriques traditionnels sur les caisses :

Chez Advertising Posters, les illustrateurs n'avaient pas le droit de signer leurs œuvres. Gordon Morison trouvait cela regrettable. Il a essayé plusieurs fois d'insérer discrètement sa signature sur des glaces mais on lui faisait retirer à chaque fois.[3]

Dragon (1978)

En 1980, Gordon Morison quitte Advertising Posters suite à une histoire de plagiat artistique concernant le personnage de Tarzan. Le dessinateur avait l'habitude de copier des dessins de ses confrères. Il se définissait, avec auto-dérision, comme une personne à l'«éthique variable». A sa décharge, le plagiat était courant dans ce milieu professionnel. L'artiste George Molentin, qui travaillait aussi chez Advertising Posters plagiait des pin-up de Gil Elvgren et George Petty. On peut citer d'autres exemples : Voir cet article.

Dans le livre « Pinball Art », Gordon Morison raconte une anecdote concernant un plagiat artistique pour le flipper Spiderman: « Quand j'ai fait cette illustration pour le jeu Spiderman, plutôt que de traîner, j'ai fait un tracé d'après la bande dessinée que j'ai ensuite agrandi. Mon travail devait recevoir l'approbation de la firme Marvel Comics aussi l'ai-je apporté à New York et leur dessinateur l'a observée. Il ne s'est pas rendu compte qu'il s'agissait de son propre dessin et il m'a imposé tous ces fichus changements tels qu'allonger un doigt et tout ça. Il est même allé jusqu'à dire que j'aurais dû recopier un de ses dessins ; j'ai failli lui dire, je ne copie pas, je décalque ! »

Si G. Morison a parfois plagié ses confrères, il a lui-même été copié. Son style a influencé le monde du flipper et particulièrement certains fabricants européens comme les espagnols Recel et Playmatic dont les glaces sont indéniablement inspirées de celles de Morison. Ainsi, la glace du Lady Luck de Recel est fortement inspirée de celle du Royal Flush.[4]

1.2 Autres activités[modifier]

1980 fut une année noire pour Gordon Morison : Le dessinateur perd son emploi à Advertising Posters et subit une attaque cardiaque. [5]

Après son rétablissement, il part travailler chez Stern (Bien qu'il ne soit crédité d'aucun flipper de cette compagnie). Puis il rejoint une agence de publicité en tant que dessinateur/illustrateur.[4]

Gordon Morison s'oriente ensuite vers l'univers de la bande dessinée. En 1989, il dessine la BD "Slimer!" éditée par Now Comics. Cette BD est tirée du dessin animé "Slimer! and the Real Ghostbusters", lui-même basé sur le film Ghostbusters (1984).[6][7][8] Morison participe aux albums 7, 9, 14 et 16 de "Slimer!".[9]

Après la bande dessinée, Gordon Morison s'essaye au jeu vidéo. Il participe à la création du jeu "Ninja Baseball Bat Man". Son travail consiste à dessiner les personnages du jeu et illustrer le meuble de la borne d'arcade. Le jeu "Ninja Baseball Bat Man" sort en 1993, il est édité par Irem Corporation.[10][11]

En 1995 et 1996, Gordon Morison revient à la bande dessinée. Il dessine plusieurs histoires de Scooby-Doo pour la maison d'édition Archie Comics.[12][13]

BD Scooby-Doo dessinée par Gordon Morison

Lors d'une interview à la Pinball Expo 2000, l'un des amis de Morison, Keith Egging (concepteur de jeu pour Taito) livre quelques traits de la personnalité du dessinateur. Éternel enfant, Gordon Morison adorait les bandes dessinées et les dessins animés. Il aimait aussi les jouets et les figurines qu'il achetait pour son propre usage. Sa maison étaient décorée de façon étrange avec toutes sortes d'objets d'art, notamment des gargouilles. Il possédait des milliers de livres illustrés. Il aimait aussi les ordinateurs, les choses Égyptiennes et l'espace. [5]

Selon ses amis, Gordon Morison travaillait 60 à 80 heures par semaine jusqu'à l'âge de 70 ans. Il continuait à réaliser tous types de visuels publicitaires. [5]

Gordon Morison meurt d’un cancer du poumon en juillet 2000, seulement trois semaines s'être marié avec sa seconde épouse Joan.

2 Style de dessin[modifier]

Les dessins de Gordon Morison rappellent l'univers des comics américains. Le dessinateur illustre par ailleurs les flippers Hulk (1979) et Spider-man (1980) qui marquent le début des licences. [4]

On retrouve sur les œuvres de Morison des similitudes avec les oeuvres pop art des années 1950-1960. Notamment au niveau du choix des couleurs vives et décalées par rapport à la réalité. (cf flipper Now, 4 Square, Far Out) [2]

Certaines de ses réalisations rappellent les peintures pop art de Roy Lichtenstein, un artiste adepte du style comics comme lui.[14]

Gordon Morison aimait représenter des jeunes femmes séduisantes dans ses œuvres (Jungle Queen, Joker Poker, Dragon, Solar Ride, Centigrade 37, Gemini, Valkyrie ...). Les personnages masculins jouent un rôle plutôt secondaire dans ses dessins. Ainsi, sur le Buccaneer, le capitaine pirate est une fille. Il en est de même pour le génie, sur le flipper du même nom.[4]

Gordon Morison cachait parfois le prénom de ses amies dans ses dessins. Sur la glace du flipper Buck Rogers, le prénom « Sue » est écrit sur le soutien-gorge de la jeune femme.

Le style de Morison a évolué au fil des années. Au milieu des années 1970, ses backglass sont pourvues d'un vrai décor (Jungle Queen, Cleopatra), même si celui-ci est imaginaire ou futuriste (Joker Poker, Jet Spin, 2001…).

A la fin de la décennie, les décors sont remplacés par un assemblage de formes abstraites et de couleurs étudiées dont le rôle est de mettre en valeur les personnages principaux et de créer de l'impact sur le joueur potentiel (Solar ride, Circus, Genie et surtout Roller Disco). [4] La glace étant la partie la plus apparente du flipper, elle doit attirer l'attention du joueur.

Les illustrations de Gordon Morison respirent la bonne humeur. Ses personnages évoluent dans un univers de bande dessinée joyeux et coloré. Ils arborent un sourire perpétuel et dégagent de la sympathie (Fast Draw, Roller Coaster). Les années 1980 et 1990 apporteront un univers esthétique plus sombre et violent aux flippers.

3 Les flippers de Gordon Morison[modifier]

  • Lawman ????
  • Playing For Keeps ????
  • 2001 1971-01
  • Dimension 1971-01
  • Galaxie 1971-01
  • Challenger 1971-03
  • Now 1971-03
  • Star Trek 1971-03
  • Playball 1971-04
  • Extra Inning 1971-05
  • Home Run 1971-05
  • 4 Square 1971-06
  • Pee Wee Golf 1971-06
  • Roller Coaster 1971-06
  • Card King 1971-08
  • Sheriff 1971-09
  • Abra Ca Dabra 1971-10
  • Astro 1971-10
  • Lawman 1971-10
  • Drop-A-Card 1971-11
  • Magic Wizard 1971-12
  • Orbit 1971-12
  • Wizard 1971-12
  • All Stars 1972-01
  • Flying Carpet 1972-01
  • Jump Shot 1972-01
  • Outer Space 1972-01
  • Texas Ranger 1972-01
  • Pop-A-Card 1972-03
  • King Rock 1972-04
  • Space Orbit 1972-04
  • King Kool 1972-06
  • Grand Slam 1972-07
  • Play Pool 1972-08
  • World Series 1972-08
  • Jungle 1972-09
  • Wild Life 1972-11
  • Jungle Life 1972-12
  • Pro-Football 1973-01
  • Jack In The Box 1973-02
  • Jumping Jack 1973-05
  • Jungle King 1973-05
  • Top Hand 1973-05
  • High Hand 1973-07
  • Ten-Up 1973-08
  • Hot Shot 1973-09
  • King Pin 1973-11
  • Pro Pool 1973-12
  • Big Shot 1974-01
  • Sky Dive 1974-01
  • Big Indian 1974-02
  • Big Brave 1974-05
  • Capt. Card 1974-05
  • Sky Jump 1974-05
  • Magnotron 1974-06
  • Top Card 1974-08
  • Duotron 1974-09
  • Far Out 1974-10
  • Free Fall 1974-10
  • Royal Pair 1974-10
  • Out of Sight 1974-12
  • Atlantis 1975-01
  • Super Soccer 1975-01
  • Soccer 1975-03
  • El Dorado 1975-04
  • Fast Draw 1975-04
  • Pin-Up 1975-04
  • Quick Draw 1975-06
  • Spin Out 1975-07
  • "300" 1975-08
  • Tiger 1975-08
  • Top Score 1975-10
  • Abra Ca Dabra 1975-11
  • Gold Strike 1975-11
  • Lucky Strike 1975-11
  • Spirit of 76 1975-12
  • Bank Shot 1976-03
  • Pioneer 1976-03
  • Spot Pool 1976-03
  • Sure Shot 1976-03
  • Royal Flush 1976-04
  • Buccaneer 1976-06
  • Ship Ahoy 1976-06
  • Card Whiz 1976-07
  • New York 1976-08
  • Surf Champ 1976-08
  • Volley 1976-10
  • High Seas 1976-11
  • Surfer 1976-11
  • Target Alpha 1976-11
  • Canada Dry 1976-12
  • Jacks Open 1977-01
  • Kicker 1977-02
  • Solar City 1977-02
  • Team One 1977-02
  • Big Hit 1977-03
  • Bronco 1977-03
  • Mustang 1977-05
  • Lucky Hand 1977-06
  • Jungle Queen 1977-07
  • Lucky Card 1977-07
  • Centigrade 37 1977-08
  • Jet Spin 1977-08
  • Jungle Princess 1977-08
  • Super Spin 1977-09
  • Golden Arrow 1977-10
  • Vulcan 1977-10
  • Fire Queen 1977-11
  • Cleopatra (SS) 1977-12
  • Cleopatra (EM) 1977-12
  • Gridiron 1977-12
  • Valkyrie 1978
  • Pyramid 1978-02
  • Sinbad 1978-02
  • Strange World 1978-02
  • Sinbad 1978-03
  • Neptune 1978-04
  • Eye Of The Tiger 1978-05
  • Joker Poker (SS) 1978-06
  • Joker Poker (EM) 1978-06
  • Poseidon 1978-07
  • Close Encounters of the Third Kind (SS) 1978-08
  • Hit the Deck 1978-08
  • Close Encounters of the Third Kind (EM) 1978-09
  • Dragon (SS) 1978-10
  • Gemini 1978-10
  • Charlie's Angels 1978-11
  • Dragon (EM) 1978-11
  • Blue Note 1978-12
  • Rock Star 1978-12
  • Knockout 1979
  • The Incredible Hulk 1979
  • Charlie's Angels 1979-02
  • Solar Ride (SS) 1979-02
  • Solar Ride (EM) 1979-03
  • Space Walk 1979-03
  • T.K.O. 1979-03
  • Count-Down 1979-04
  • Pinball Pool 1979-06
  • Totem 1979-08
  • Genie 1979-10
  • The Incredible Hulk 1979-10
  • Buck Rogers 1980-01
  • Roller Disco 1980-02
  • Torch 1980-02
  • The Amazing Spider-Man 1980-05
  • Circus 1980-06
  • Counterforce 1980-08
  • Asteroid Annie and the Aliens 1980-12

4 Références[modifier]

Powered by MediaWiki
Cette page a été modifiée pour la dernière fois le 28 avril 2019 à 10:51.