Slingshot

Mécanisme d'un slingshot

Le slingshot est un élément du flipper, situé sur le plateau de jeu, dont le fonctionnement est proche de celui des bumpers : il repousse la bille qui vient à son contact. Chaque flipper possède une paire de slingshots placés au bas du plateau, au dessus des batteurs.

Les slingshots sont aussi appelés "Kicking Rubber" ou "Rebound Kicker". [1]

Les premiers slingshots sont apparus en 1949 sur le flipper Super Hockey de Chicago Coin. [2] L'année suivante, Gottlieb produit son premier flipper équipé de ce mécanisme : le flipper Double-Feature.

Le fonctionnement des slingshots est relativement simple. Comme on peut le voir sur la photo ci-dessous, le slingshot est encadré par deux contacts. Lorsque la bille touche l'élastique, un contact se ferme, ce qui active le slingshot.

Le mécanisme d'un slingshot comprend une bobine sous le plateau de jeu (Voir photo ci-contre). Cette bobine se déclenche lorsque la bille heurte le slingshot. La bobine entraîne un bras qui propulse vers l'avant l'élastique du slingshot.[3]

Sur les premiers slingshots, un courant complet passait à travers les contacts. Ce courant provoquait des arcs électriques entre les lamelles du contact. Avec pour conséquence une défaillance rapide du slingshot. À partir des années 1970, le pilotage des slingshots devient électronique. Un transistor de puissance contrôle la bobine du mécanisme. Le courant de commutation est réduit, ce qui prolonge la durée de vie du contact. Par ailleurs, le pilotage électronique des slingshots a permis l'élaboration de nouvelles séquences de jeu. En particulier, l'activation automatique des slingshots (sans impact de la bille).[4][5]

Slingshot du flipper Hot Shot (Gottlieb, 1973)

Références[modifier]

Powered by MediaWiki
Cette page a été modifiée pour la dernière fois le 11 mai 2020 à 17:11.